La vie continue

mardi, avril 03, 2012


C'était la première fois que je portais un sari (en Inde)... En quittant notre guest house, je me doutais bien que quelque chose n'allait pas. Ma démarche ressemblait plus à celle d'une chinoise aux pieds bandés que celle d'une indienne. Nous sommes passés devant un petit café où travaillaient deux femmes. Je suis entrée et leur ai demandé de m'aider à mettre correctement mon sari, ce qu'elles ont fait avec beaucoup de gentillesse. Tout en me rhabillant, elles m'ont donné des explications en malayalam, que je n'ai malheureusement pas comprises. Mais leurs gestes étaient très instructifs.

Je suis repartie en me sentant très à l'aise... presque indienne.

You Might Also Like

8 commentaires

  1. jamais tenté le sari, et pourtant je trouve ça très beau! bravo pour avoir osé!

    RépondreSupprimer
  2. C'est très agréable en fait... Je me verrais bien porter des saris et des panjabis tous les jours. ;)

    RépondreSupprimer
  3. Moi j'ai adopté le salwar kameez, au grand désespoir de ma fille! Est ce ce que tu appelles panjabis?
    Hyper confortables et beauuuuux (ils brillent!)
    Jamais essyé le sari mais j'adorerai ça, un vieux rève...

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'il s'agit de la même chose... Une tunique et un pantalon. Je n'en ai malheureusement pas rapporté du Kerala. Mais dès notre prochain voyage en Inde, j'en achèterai un. Je ne sais pas si on peut en trouver de jolis en ligne... Une adresse ?

    RépondreSupprimer
  5. J'ai de très bonnes adresses de tailleurs à Delhi et Jalandhar! Les miens ont été faits par l'école de couture de l'orphelinat de ma fille puis à Delhi.
    Sur Tlse excepté Paris store où je trouve quelques ingrédients de cuisine indienne, pour les fringues je ne sais pas...A Paris l'incontournable passage Brady et sur le net... Peut etre trouveras tu sur le portail de l'inde à Paris...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Isabelle !

    j'ai un peu regardé sur le net hier soir... et vu quelques jolis modèles (beaucoup plus chers que sur place, mais c'est normal...)
    Il me tarde de retourner à Paris pour découvrir ce fameux passage dont j'ai appris l'existence très récemment.

    Ta fille n'apprécie pas de te voir porter le salwar kameez ?

    RépondreSupprimer
  7. Non, petit blocage sur l'Inde... Pas sur les copines, ni la nourriture heureusement (mais son resto de prédilection vend du poulet frit et pas tandoori!), mais tout ce qui est vêtements, frestivités, religion, langues... quelques jours après son arrivée, pensant lui faire plaisir nous sommes allée dans un resto où un serveur venait de Jalandhar et parlait donc penjabi, elle lui a tourné le dos en me disant: moi française, je ne comprends pas. Depuis elle est fidèle à cette attitude!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai lu que c'était une attitude fréquente qui permet à l'enfant de s'intégrer... Les choses évolueront sans doute !
    Si nous avons la chance de pouvoir adopter un enfant indien, nous serons nous aussi confrontés à cette situation car je suis très attirée par ce qui est indien... ;)

    RépondreSupprimer

Votre réaction !

Chapati sur Instagram