RDC : la DGM maintient l’interdiction de l’adoption internationale des enfants

samedi, septembre 27, 2014

Alors que la durée de l’interdiction de l’adoption internationale des enfants congolais s’achève bientôt, la Direction générale de migration (DGM) annonce le maintien de cette décision prise en octobre de l’année passée pour une année. Dans un communiqué publié jeudi 25 septembre à Kinshasa, la DGM indique que cette décision est maintenue « jusqu’à nouvel ordre ».

En octobre 2013, le directeur général de la DGM, François Beya, avait expliqué avoir décidé de la suspension de l’adoption internationale des enfants congolais à la suite des informations sur des secondes adoptions voire de traite d’enfants adoptés en RDC.
A l’époque, les chiffres fournis par la DGM indiquaient que 1 106 enfants congolais adoptés avaient quitté le pays pour rejoindre des parents adoptifs dans 15 pays étrangers entre 2009 et 2013. Ce qui fait une moyenne d’environ deux cents enfants qui quittaient le pays chaque année au cours de cette période. En Belgique, signale-t-on à la DGM, le maximum est de vingt enfants adopté chaque année.
Des enquêtes de la DGM indiquent que certains enfants adoptés en RDC ont été abandonnés par leurs parents adoptifs ou revendus à d’autres parents. Ce qu’interdit la loi congolaise.
Pour éviter tout dérapage dans l’adoption, la Direction générale de migration estime qu’il faut des enquêtes sérieuses avant toute adoption d’un enfant congolais.
Ce service a annoncé le 13 septembre dernier le démantèlement d’un réseau de trafic d’enfants dirigé par un Américain dénommé Samuel Jessy qui réside à Kinshasa. Il travaillerait en collaboration avec Gauthier Mukoko, un Congolais résidant aux Etats-Unis d’Amérique.
Selon la DGM, ce réseau s’apprêtait à faire sortir clandestinement sept enfants (quatre de Kananga et trois de Kinshasa) dont l’âge varie entre deux et huit ans par la frontière de Kasumbalesa pour les amener aux Etats-Unis.

Source : Radio Okapi

You Might Also Like

11 commentaires

  1. je n'ai pas de mots. J'ai immédiatement pensé à toi cet après-midi en lisant ce communiqué.
    Je vous envoie tout mon soutien et de gros bisous de réconfort (qui me semblent bien minces au regard de ce que vous vivez).
    Virginie et ses trésors

    RépondreSupprimer
  2. Souhaitons que ce "nouvel ordre" arrive le plus vite possible...
    Je n'ose imaginer dans quel état vous devez vous trouver...
    Soyez forts, comme vous l'avez déjà tellement été.
    Courage, courage (même si c'est facile à dire...)

    RépondreSupprimer
  3. Pareil, je n'ai pas de mots...il n'y en a pas. Je suis de tout coeur avec vous dans cette attente douloureuse.

    RépondreSupprimer
  4. Reprendre son souffle après ce coup de poing. Encore une fois. C'est si dur! Je pense aussi à toi Béatrice. Un jour ça s'arrêtera.
    Isa

    RépondreSupprimer
  5. Mon dieu, je n'ai pas de mots.
    Je ne peux qu'imaginer votre souffrance et penser vos enfants.
    Je vous embrasse
    Françoise

    RépondreSupprimer
  6. De tout coueur avec vous dans votre attente. C'est à cause de personnes aux égards inavouables que la situation se bloque. Je lis ça et là que les OAA travaillent sur le terrain et en collaboration avec la RDC.
    Pour que vos princesses soient concernées si d'autres situations sont examinées au fur et à mesure.

    RépondreSupprimer
  7. Incomprehensible, navrant, desespérant ... Quand on pense que l'adoption c'est permettre à un ou plusieurs enfants de trouver une famille, je ne comprend pas qu'ils ne debloquent pas au moins les procedures finalisées. on esperait tous avec vous et je n'ose imaginer l'etat dans lequel cette annonce a du vous plonger ... Courage oui, accrochez vous oui, mais parfois c'est juste trop ! Celine

    RépondreSupprimer
  8. Bon courage, et pensées pour vos filles

    RépondreSupprimer
  9. Bon courage, et pensées pour vos filles !

    RépondreSupprimer
  10. Quelle torture! "Punis" par le comportement d'autres qu'est ce que c'est dur! Et bien sûr qu'on pense aussi aux enfants de ces réseaux mais tout amalgame semble pourtant tellement inapproprié. .. Milles pensées à vos petites filles et à vous

    RépondreSupprimer
  11. Je n'ai pas de de mots alors ....je vais juste vous dire que je suis de tout coeur avec vous et vos filles
    Bon courage et surtout gardez encore et toujours espoir ..
    Caroline

    RépondreSupprimer

Votre réaction !

Chapati sur Instagram