Marathon dad

dimanche, octobre 26, 2014

Déjà, en arrivant sur le boulevard, j'étais émue. Tu sais qu'il ne m'en faut pas beaucoup pour l'être et comme les scènes de liesse me font monter les larmes aux yeux en un rien de temps. 

Mais là j'étais particulièrement émue. Peut-être parce que c'était ton premier marathon.

Alors que je remontais le boulevard, je t'ai vu passer et j'ai crié. J'étais heureuse que tu me voies et que tu saches que dans cette foule il y avait quelqu'un qui était là pour toi.

Je me suis mise à courir, craignant de rater ton arrivée Place du Cap. Mais j'avais quand même un peu d'avance car ton parcours n'était pas tout à fait terminé...

Postée quelques mètres avant l'arrivée, prête à déclencher mon Canon, j'ai eu le temps de voir passer pas mal de coureurs avant que tu n'arrives.

A plusieurs reprises, j'ai failli fondre en larmes. J'ai vu plusieurs pères de famille courir les derniers mètres avec leurs enfants. Et je sais à quel point tu en rêves.

Je me suis dit qu'un jour tu le vivrais toi aussi.

Et puis, je t'ai vu arriver. J'ai crié mais cette fois si tu ne m'as pas entendue. J'ai réussi à te prendre en photo, malgré l'émotion. J'avais envie de dire à tous les gens autour de moi à quel point j'étais fière de toi.

Tu as franchi la ligne. Après 4 heures et 11 minutes de course.

Je t'ai cherché un moment dans la foule avant de pouvoir te prendre dans mes bras et te faire cette promesse : Un jour toi aussi tu le vivras.

You Might Also Like

3 commentaires

  1. Bravo à ton Mari et je suis certaine que la prochaine fois vos filles seront là pour l'accueillir ♥♥

    Je t'embrasse fort

    Manon

    RépondreSupprimer
  2. Si ça ce n est pas un signe...JB aussi a fait ce marathon pendant l attente. Quelle émotion cette arrivée ! On vous embrasse et bravo au champion !
    Marie

    RépondreSupprimer
  3. Bravo !!
    Le marathon... tout un symbole...
    Bon courage

    RépondreSupprimer

Votre réaction !

Chapati sur Instagram