Depuis l'apparentement...

jeudi, février 12, 2015


You Might Also Like

14 commentaires

  1. Coucou ma belle,
    Je suis sans mot devant cette situation... C'est inhumain cette attente!!!

    Je t'embrasse fort et courage ♥

    Manon

    RépondreSupprimer
  2. Je reste sans voix face à cette attente, pour vous, pour toutes les autres familles dans la même situation...
    Je ne sais que vous dire mis à part "courage". Je vous envoie plein de bisous de réconfort.
    Elise

    RépondreSupprimer
  3. ça évoque une prise d'otage et ça y ressemble...quelle tristesse, quels dommages pour vous 4!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas à quoi ils jouent là-bas ! On nage en plein délire.... Courage,
    Barbara

    RépondreSupprimer
  5. Courage, patience, en espérant que cette attente cesse enfin pour retrouver vos filles.

    RépondreSupprimer
  6. Surtout gardez espoir...
    Nous avons pu rentrer à la maison avec Jules (made in RDC) à J+831...

    Marie

    RépondreSupprimer
  7. Que c'est long et inhumain !

    Je vous souhaite plein de courage.

    Je profite de mon passage pour annoncer la réédition de "Fausse Maman". C'est un livre qui parle des mamans (de toutes les mamans). Il est beau, il est cartonné avec des pages épaisses. Je suis trop fière !!!

    Le lien est ici :
    http://librairie.lapin.org/librairie/173-fausse-maman-version-cartonnee.html

    Et pour suivre les aventures d'une vraie fausse famille, c'est là : http://chine.lapin.org

    alice

    RépondreSupprimer
  8. c'est pas humain!
    courage à vous! Que l'attente prenne fin au plus vite!

    RépondreSupprimer
  9. Comment penser l'insoutenable...
    Nous sommes en pensées avec vous tous ici et toulabas, heureusement l'insouciance de l'enfant lui laisse le sourire sur le visage !
    Courage ...
    Stef et sa tribue

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais que dire...
    Je suis de tout cœur avec vous... j'ai de grandes pensées pour vos enfants qui sont bloqués là-bas...
    Bises d'espoir,
    Muriel

    RépondreSupprimer
  11. C'est très dur ....
    Ne pas perdre espoir.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis d'accord avec Anne, votre situation me fait penser au mot "otage".
    Peut-etre que ma remarque est sotte, mais avez-vous penser à alerter les medias?
    Les responsables politiques en RDC ne seraient peut-etre pas ravis de savoir que la douleur qu'ils font subir à plusieurs familles du fait de leur inflexibilité soit mise en avant dans les journaux Francais.
    De tout coeur avec vous dans cette attente insoutenable. Isabelle

    RépondreSupprimer

Votre réaction !

Chapati sur Instagram