A propos du consentement libre et éclairé

vendredi, juillet 03, 2015


"Les autorités compétentes jouent un rôle important en veillant à ce que les consentements nécessaires libres et éclairés soient fixés avant le vote d’une ordonnance d’adoption internationale.

Ce rôle comprend l’obtention du consentement des personnes ou organes ayant le pouvoir de le donner.

Il induit également que ces personnes soient conscientes des retombées éventuelles de leur décision, tout en veillant à ce qu’aucun encouragement ou un gain financier inapproprié n’interfère dans l’obtention dudit consentement.

Dans les cas où l’enfant est en âge de donner son consentement, et qu’il possède la maturité nécessaire pour ce faire, les autorités compétentes devront également s’assurer que celui-ci est obtenu de façon libre et éclairée.

En effet, certaines violations des droits de l’enfant en matière d’adoption internationale en Afrique se rapportent à l’absence de consentement libre et éclairé.

De nombreux pays africains n’ont pas les ressources humaines et financières nécessaires pour se donner les moyens d’obtenir un consentement libre et éclairé, en particulier compte tenu du fait qu’il est souvent fait au niveau local.

En outre, du fait de l’ignorance d’une certaine partie de la population africaine quant au fait que l’adoption coupe les liens familiaux d’origine, un niveau plus élevé de consentement est nécessaire.

Par conséquent, les autorités compétentes doivent être équipées de manière à être en mesure de veiller à ce que les questions de consentement reflètent l’intérêt supérieur des enfants en leur sein."

You Might Also Like

0 commentaires

Votre réaction !

Chapati sur Instagram