Les premiers liens dans l'adoption internationale

samedi, octobre 03, 2015



La diminution progressive du nombre d’enfants adoptables et l’augmentation du nombre de parents postulants complexifient chaque année le projet et la démarche d’adoption. L’enfant adopté et ses parents ont des besoins particuliers qui doivent être pris en compte par des professionnels avertis et formés à la spécificité du parcours de filiation atypique que représente l’adoption internationale. 

Dans ce contexte sensible, où des mouvements psychiques inconscients et conscients traversent la famille, les conditions de rencontre parents/enfant sont primordiales parce qu’elles portent les germes de la relation en devenir et la qualité de l’affiliation.

À partir d’une expérience de terrain au sein d’une consultation d’orientation et de conseil à l’adoption (COCA), les auteurs, spécialistes de la clinique de l’enfant adopté, développent les conditions de réussite de l’établissement des premiers liens entre l’enfant et ses parents au moment de l’adoption. 

S’appuyant sur les outils méthodologiques, théoriques et cliniques de l’observation du nourrisson et de l’accompagnement périnatal, ils abordent les questions relationnelles, culturelles, identitaires, psychiques qui se posent concrètement aux parents adoptants et aux enfants adoptés, en fonction de leur âge, de leur pays d’origine, de leur développement, leurs difficultés et besoins spécifiques, etc.




Premiers liens dans l'adoption internationale -Les-
Les besoins particuliers de l'enfant et des parents
Thomas CASCALES (ed) -  Marie-blanche LACROIX (ed)

Co-Auteurs : Sylvie ALBINET - Beatrice DAHAN - Maguy MONMAYRANT - Jean-philippe RAYNAUD -

You Might Also Like

3 commentaires

  1. http://www.francetvinfo.fr/france/adoptes-ils-tentent-de-retrouver-leurs-parents-biologiques_1096869.html

    RépondreSupprimer

  2. J'ai vu ce reportage que j'ai trouvé très touchant. Ce geste de la part des parents adoptifs est une vraie preuve d'amour.

    Cela rappelle que, lorsqu'elle existe, la famille biologique ne peut pas être ignorée. Elle fait partie de l'enfant que l'on adopte.

    Merci.
    Béatrice

    RépondreSupprimer
  3. Mais ils sont passés où tous tes posts ? Je veux continuer à te suivre moi ;-) (enfin, si tu veux).
    Barbara

    adresse mail : barbaradaviet@hotmail.fr

    RépondreSupprimer

Votre réaction !

Chapati sur Instagram