Chère petite fille

vendredi, septembre 29, 2017



Un jour peut-être découvriras-tu ce blog.

Tu réaliseras que nous avons longuement cheminé pour parvenir à concrétiser notre rêve de devenir parents. Il te semblera peut-être étonnant que l'on puisse dégager autant d'énergie, de patience, d'efforts pour tenter de faire aboutir un tel projet. J'espère que tu comprendras notre démarche. Et peut-être qu'un jour, au moment de devenir mère toi-même, tu saisiras mieux la force de ce désir.

Depuis le début de cette "aventure" nous avons été guidés par un seul espoir : que notre désir d'enfant puisse coïncider avec le besoin d'un enfant d'avoir des parents. Que l'égoïsme de cette entreprise soit atténué par le bien-être que cette famille pourrait lui apporter.

Nous te demandons par avance de nous excuser si nous décidons à ta place, nous adultes, de ce qui serait bien pour toi et pour ton avenir. C'est sans doute un abus de pouvoir et tu auras le droit de nous le reprocher un jour.

Sache que nous sommes pleinement conscients de ce que cette adoption peut représenter pour toi de complexe ou de douloureux. Cela rendra d'autant plus intense notre bonheur si un jour tu nous adoptais. Car notre voeu le plus cher n'est pas de t'adopter, mais plutôt qu'un jour tu nous adoptes.

Il faudra beaucoup de temps, d'humilité et d'empathie pour te laisser faire ce chemin jusqu'à nous. Tu auras le droit d’hésiter, de te méfier, de nous tester. Et, c'est difficile à écrire, tu auras le droit aussi de ne pas nous aimer comme nous aimerions que tu nous aimes. Car comment pourrions-nous avoir la moindre exigence en termes d'amour et d'attachement ?

Cet amour que nous rêvons de recevoir un jour de ta part, il faudra le gagner, le mériter, le stimuler. Par notre écoute, notre compréhension, notre humour, nos attentions.
Ce sera à toi de décider si cela suffit à panser tes blessures, à "réparer" ce début de vie difficile.
Toi seule pourra juger.

Dans ta nouvelle vie, nous te le promettons, ton histoire, ton pays, tes souvenirs et tous ceux qui ont compté pour toi auront toute la place que tu voudras bien leur accorder. C'est toi qui les feras vivre ou disparaître, s'évaporer ou réapparaitre, selon tes besoins. Nous les accueillerons toujours avec bienveillance. Comment pourrions-nous prétendre t'aimer sans cela ?

Chère petite fille, nous osons croire que nous pourrions faire un bout de chemin ensemble et que cela pourrait nous faire du bien à tous les trois.

Merci d'avance de nous accepter dans ta vie.

You Might Also Like

10 commentaires

  1. Magnifique lettre à votre fille !
    Je vous souhaite une adoption mutuelle et heureuse :)

    RépondreSupprimer
  2. beaucoup de sagesse et de maturité dans votre lettre...
    Nos coeurs n'attendent que ça d'aimer et d'entourer, mais les leurs parfois ont des ressentis différents, des cicatrices qui en ont modifié le fonctionnement. Tout est possible, quand le l'harmonie fait défaut, le temps finit par améliorer les relations.
    on vous souhaite le meilleur.

    RépondreSupprimer
  3. Merveilleux de justesse et de sensibilité. Merci, merci!

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Annie ! J'ai préféré ne pas publier votre message par respect pour votre procédure. Vous me direz si j'ai bien fait. Merci en tout cas pour votre témoignage. J'espère que nous aurons l'occasion de discuter en mai. Vous pouvez aussi me contacter par mail en passant par bacapana.com
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Beaucoup d'objectivité dans votre message et c'est bien de ça dont il s'agit : "apprivoiser" un enfant que son parcours aura rendu méfiant, dysfonctionnel parfois mais avec un immense besoin d'amour qu'il ne soupçonne même pas. Le chemin a été long jusque-là mais il le sera peut-être aussi après, il ne faut pas le sous-estimer... Bonne route, votre infinie patience sera payante.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir cher "Anonyme" et merci pour ce message. Oui le chemin a été long et il reste encore du chemin à parcourir avant de rencontrer notre enfant. Nous sommes pleinement conscients que commencera alors un autre parcours et que celui-ci viendra chambouler pas mal de nos habitudes, conceptions et aspirations. Personne n'est jamais assez préparé pour vivre cette "confrontation" avec l'univers, l'histoire, les blessures de l'enfant. C'est un lourd engagement et il dure une vie.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Béatrice et Armand,

    Je suis
    - « La lectrice de ce blog que notre parcours avait particulièrement touchée, tant il lui avait rappelé l’histoire de sa propre famille ; je la salue au passage… ».

    - "Tout d’abord merci pour votre salutation et recevez la nôtre.

    Ensuite ne croyez pas que nous vous avons oublié(e)s.

    Nos commentaires sont rares, mais ne reflètent pas la réalité de nos sentiments.
    Nous pensons à vous.

    Nous continuons de lire avec émotion votre parcours, vos réflexions et partageons toutes les étapes."

    J'ai donc copié un de mes rares messages, puisqu'il est toujours valable et permet de situer qui je suis.

    Ce soir j'ai le plaisir de rester avec vous pour quelques commentaires sur plusieurs endroits (dont FB)

    La lecture de cette lettre à votre petite fille est particulièrement émouvante.

    Je suis impressionnée par la lucidité, par la maturité avec laquelle vous préparez l'arrivée de votre enfant.
    Chaque chemin de vie est unique et vous avez le don de le respecter.


    La possibilité de partager permet parfois de mieux comprendre certaines réactions, d'avancer avec plus de légèreté.

    Nous avons un certain recul puisque nos enfants vont avoir 19 ans et 20 ans avec des débuts de vie très, très difficile.
    Le parcours n'est pas toujours un long fleuve tranquille, il y a des hauts et des bas.

    Cependant quelle magnifique aventure, quelle grande histoire d'amour quand vous mettez en pratique ce que vous avez noté sur votre lettre.

    J'espère que nous pourrons échanger en vis à vis; à Pacy?
    peut-être serez vous 3?. Le rêve est toujours possible.
    De toute façon, vous êtes sur la bonne voie.

    Courage dans l'attente.

    Bien amicalement

    Claire

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claire !
    Merci pour tous ces messages et pour votre soutien. Je vous réponds dans un post complet.
    Béatrice

    RépondreSupprimer

Votre réaction !

Chapati sur Instagram