Le récit de soi

vendredi, décembre 07, 2018



"Quand [un blessé] est entouré et qu'il tente d'adresser un récit à une personne qui le sécurise, il élabore la représentation de son malheur et remanie le sentiment qu'il éprouve. C'est pourquoi il est aussi important d'agir sur les récits culturels de façon à réintégrer le traumatisé dans son contexte culturel", préface de Boris Cyrulnik dans Récits et résilience, quels liens ? Chemins de vie, (dir. M. Lani-Bayle et A. Sowik, L'Harmattan 2016, p. 11).


You Might Also Like

0 commentaires

Votre réaction !

Chapati sur Instagram